EN QUOI LE TOURISME AÉRIEN EST DEVENU UNE NUISANCE ?!! si ce n'est-ce une évidence...



index.html
index des alertes
...à propos du paysage sonore...

en 2022 on a atteint la pire configuration: les survols se concentrent EN MILLIEU DE JOURNÉE avec un étalement temporel maximal. Un début de honte de l'hélico contribue à un succès de l'ULM apportant pire! En tout cas des survols très intensifs de 10h à midi-13H rendent la nuisance inévitables même pour une promenade. De ce fait tout le monde est exposé et pas seulement les randonneurs qui partent tôt et les nuisances sont plus fortes à cause des turbulences le pire étant les survols entre 10 et 16h: la tension monte et le survol motorisé de l'île est devenu une activité clivante en application de la dictature de la liberté de se faire plaisir (et de "travailler") sans tenir compte de la population qui se doit d'être tolérante et de s'habituer.

Et c'est depuis quand?

ÉVOLUTION DE L'IMPACT DU TOURISME AÉRIEN depuis longtemps.

de-temps-en-temps, fréquents , gêne dans le cumul, Matinée sacrifiée car plusieurs survols par heure, voire en continu plusieurs heure de suite -et sans même laisser libre l'après midi-


--------1990 1995 1998 1999 2004 2007 2009 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021-2022--
--------------Hélilagon-----------/----Corail-+-unesco et Parc National------VIRUS------
RUSSES
--------------------------------------------------/PRESTATIONS COURTES ET EXPLOSION-ULM-------
----------ANARCHIE-TOTALE--plus--calme------------------ANARCHIE-PROGRESSIVE---------PLAINTES*
---------------ÉCUREUILS--------------------/AUTOGIRE------/H120-H130-H125----ULM++--STAC*----
------------------------------------------------------/--H130,rotors-a-FENESTRON!!!-AUTOGIRES-
--------------------------------------------------------------------------------/ALPHA-TRAINER
------------------------------------------------------/DRONES------/DRONES-POPULAIRES*--------
--------------------------CHIKUNGUYA-------------------------------gilets-jaunes-virus-russes-
L'ÎLE-À-GRAND-SPECTACLE----
L'ILE-INTENSE---"L-ILE-D'ÉMOTIONS"----"L'ILE-INTENSE"----l'île -dénaturée..------


PIRE QUE LES HÉLICOS OU REMARQUABLES

AUTOGIRE:
Un engin plus bruyant que tous les autres (surtout tenant compte de sa durée de passage) pour UN SEUL CLIENT. Son utilisation, surtout en "isolé" (hors 7H à 9H) est considéré comme déclaration de guerre.
ALPHA TRAINER, Ce sont des "avions" ULM d'une signature acoustique incroyablement proche des hélicoptères (similitude visuelle sur spectrogrammes, mais juste en plus aigu), nombreux multiples de la fondamentale, comme si l'hélice tapait l'air où qu'ils sont à échappement libre), et AUSSI BRUYANTS (à CILAOS), Ces aéronefs peuvent encore s'entendre par dessus le bruit d'une rue bondée de voitures en pleine ville alors qu'ils sont à 1000m du sol.

Autres apareils extrêmements sonores: le PA-28 F-ODLS Le plus bruyant des avions, le cesna p172, le robin et un pilatus, lui aussi un des plus bruyants

LES DEUX CHAMPIONS DE POLLUTION SONORE.
L'AVION LE PLUS BRUYANT, un PA28 F-ODLS (intensité, il semble que l'hélice fait de la cavitation)
Rencontre en septembre du propriétaire


L'AUTOGIRE

LE PLUS BRUYANT (toutes catégories) des aéronefs (et c'est un ULM): l'hélice de propulsion tape dans les turbulences du chariot et ça se traine n'en finit pas de ne pas passer, souvent audible (et rarement visible, trop loin).

1000m du sol, EN ALTITUDE et en MONTAGNE  SOUS LES TROPIQUES, sont l'équivalent de 300m/sol en plaine et climat tempéré, à la différence près que ça dure 3 fois plus de temps pour passer, sans compter une multiplication encore de la durée et des fréquences dues aux multiples échos.
à 1000m du sol les ULM alpha trainers et la plupart des hélicos sont encore au niveau sonore de la circulation routière dans une rue.
à 1000m du sol  dans une forêt, peu de différence avec des survols plus rapprochés: ça dure juste beaucoup plus de temps et s'entend encore plus de partout.


ÉVOLUTION DE LA POLLUTION SONORE DEPUIS LES TENTATIVES D'ALERTE.

Ces alertes, relayées plus ou moins par d'autres associations et collectifs, semblent en réalité être détournées en stratégies d'évitement plus poussées pour NE PAS LE GÉRER, par exemple pour un marketing détournant encore mieux l'attention du problème...

CODE COULEUR.


1 Calme
2 modeste: ne condamne* pas la randonnée matinale.
3 DÉSORGANISÉE  CRISE SANITAIRE et Gilets jaunes
4 Suffisante pour gâcher l'expérience des lieux, non choquant mais condamne* tout de même la randonnée matinale 

Au dessus de 30-60 survols entendus en une rando se tient le seuil de déni, pour se protéger de le constater et se prendre la tête, justifier "une bonne raison" et ne pas être "négatif"
Par conséquence, on n'en parle plus si on rencontre les niveaux de pollution suivants.

5 bouffe** la matinée entière
6 intensive ou chocante (plus de 10 survols/heure) problème sanitaire, mais on se dit que "c'est le ravitaillement" et que "la réglementation est stricte"...

7 CONTINUATION EN APRÈS MIDI privant de tout moment restant pour le ressourcement + la matinée (couleur ajoutée en octobre 2022 car ça tend à se calmer le matin donc moins intensif, mais pour se reporter sur l'après midi, ce qui revient également à rendre inévitable la nuisance pour sortie en extérieur)
7 CONTINUATION EN APRÈS MIDI** privant de tout moment restant pour le ressourcement + intensif en matinée

*condamne la randonnée matinale = assez de répétition et d'emprise acoustique pour gâcher l'expérience d'une grande randonnée commencée au lever du soleil

** bouffe la matinée entière ou plus = emprise suffisante pour condamner l'expérience des ballades des "lève-tard", ou rendre pénible des occupations d'extérieur autres que "festives". 


ÉVOLUTION DE LA POLLUTION SONORE

2014 en fin d'année, début des prestations courtes provoquant les débordements horaires tard en matinées => DÉBUT DU CONFLIT.
Apparition d'une machine nouvelle, le EC130B4* bruyante en descente et en virage

jan
vier février m
ars avril mai juin juillet août septembre octobre novembre décembre 2015
janvier février mars avril mai juin juillet août septembre octobre novembre décembre 2016

2016 APPARITION DE MACHINES PLUS GÊNANTES: les  H130** de AIRBUS (plus de vibrations)

jan
vier février m
ars avril mai juin juillet août septembre octobre novembre décembre 2017

2016- 2017 augmentation globale des nuisanc es aériennes au delà de CILAOS (étalemment en autres zones) PRESTATIONS COURTES 
Apparition d'une machine nouvelle, le H130* qui est plus puissant et plus bruyant que le EC130B4, plus sonore encore est le H120 plus petit mais plus sonore de rotor arrière.

jan
vier février m
ars avril mai juin juillet août septembre octobre novembre décembre 2018
janvier février mars avril mai juin juillet août septembre octobre novembre décembre 2019

avril 2018 et 2019 tendance à l'anarchie et invasion de l'après midi La crise des gilets jaune a fait une alcalmie temporaire.
PRESTATIONS PERSONALISÉES (hélico taxi, privatisé, pour se poser en pique nique, retours en après midi)

----------------RHUME CHINOIS--------------

CRISE SANITAIRE: calme rêvé puis tourisme aérien diminué, mais non organisé (nuisances maximisées pour peu d'aéronefs)


2020 moments de répits selon crise sanitaire, mais anarchie surtout entre mai et novembre, et encore plus grande proportion de H130 et H120
Nouvelle motorisation d'autogire (pire)
 
janvier février mars avril mai juin juillet août septembre octobre novembre décembre 2020
-------------------=CONFINEMENT--------------ANARCHIE--------------CONFINEMENT----------

2021 ANARCHIE de nouveau  mais un bon point: l'autogire ne passe plus et cela semble se confirmer.
janvier février mars avril mai juin juillet août septembre octobre novembrecembre 2021
-------------------1*-------2-----3-------
CONFINEMENT-2-4-----5---------6--7----------8---
Pas de croisières

janvier février mars avril mai juin juillet août septembre octobre novembre décembre 2022
couvre-feu----/--------------------------------------------------------------------------

Pas de croisières-/ risque-de-vie-russe*10-----------------------------------------------
--------9-----------11-------------------/--
12/------13----14----------------------------
----
mini-drones de 250 grammes c'est encore pire------------------------------------------
--------------------------


* 2021-2022 notes.

1 mise en place groupe de travail, blocage sur la question de l'"étalement horaire": on veut bien travailler à une réduction des nuisances (passer plus haut, suivre des routes aériennes) mais continuer à voler À TOUTE HEURE DE LA JOURNÉE

2 lettre collective au président. Entre 1 et 2 accélération du COVID et réduction tourisme. 9 juin retour possible du tourisme

3 peu de fréquentations, peu de trafic, il semble que le message soit passé chez certains pilotes pour le pilotage des H130 (amélioration  ajourné début juillet, et pilotage "de combat" début août ça n'a pas duré!!!) chieurs le plus répétés: un PA-28 F-ODLS et des ULM en millieu de journée.

4 baisse des nuisances sensible à partir de mi septembre: Ce n'est plus "la guerre", mais juste comme "une zone industrielle" (EDIT 202202: le pilotage "mesuré" a été abandonné des que la menace des mesures a été écartée, autre période de baisse de nuisances provoquées par des mesures annoncés, 13,14,15, mai 2022).

Nous avons pu nous douter que la STAC N'était pas venue à la reprisé assez brutale du pilotage de combat, même chose à partir du 16 mai 2022, on a su que les agents de la STAC était repartis.

5 intensification des nuisances par retour des prestations avec pilotage de guerre, et concentration sur le tard de la matinée, relativement peu encore en après midi, intensification des manoeuvres bruyantes surtout chez Corail-Hélico et Hélilagon, presque toujours avec des H130 (boucles, s, vibrations et passages tardifs)

6  Trajectoires encore plus bruyantes depuis le 22 novembre (demi tour plus serré de corail-hélico), avec "bruit de stuka en piqué"

7 baisse de la fréquentation (mais maintient des trajectoires bruyantes), effort coté ULM sauf les coyottes de la compagnie la plus à l'ouest: c'est le far-west)

8 trafic assez vite écourté en raison du manque de clients cause covid, après midi épargnée en général mais gros foutage de gueule, CORAIL-HÉLICOPTÈRE le pire, en pilotage de combat (boucles, piqués, passages à fond, en descente, sur le flan...)
infraction généralisée à l'arrêté du 31 août 2015 (survol du rond de Bras Rouge, survol du sommet du piton des neiges et du grand bénare à moins d'un km, survol de la zone au coucher du soleil.

2022 notes



9 Le trafic est faible en fréquence, quelques manoeuvres de "guerre" des hélicoptères à fenestron, réduction temporelle du fait de quelques groupements de passages appliquée réellement par 2 ULM blancs, par hasard par quelques hélicos non coordonés (pas de réduction de bruit mais seulement de durée. Tendance à laisser libre l'après midi et à s'arrêter plus tôt le matin par contrainte météo, mais vol au coucher du soleil quasi quotidien (infractions répétés près du sommmet du Grand Bénare surtout)
MAI 2021 a été remarqué comme horrible par des touristes trouvant plutôt calme en comparaison février 2022 (en mai, il fait plus beau)

10 Après LE VIRUS le risque de VIE RUSSE. Les russes ont pris le relais pour affaiblir l'économie mondiale, faire monter le prix de l'énergie avant que ça chauffe réellement (avant le collapse climatique), pourrait apporter des restrictions, freiner ce type de tourisme très énergivore, et le tourisme tout court, les gens auront moins envie de se risquer aux grands voyage: le modèle touristique doit changer (offrir des plus grandes tranche de vies à ceux qui restent longtemps pour rentabiliser le voyage voire passer l'hiver boréal ici plutôt que se chauffer, plutôt qu'être basé sur la visite-éclair des lieux)

11- 7 avril 2022, jour infernal avec 6 heures de nuisances non-stop malvenues à la sortie d'une période de pluie, ET USAGE DE L'AUTOGIRE EN FIN DE MATINÉE, correspondant à une nouvelle déclaration de guerre contre cette activité, cet aéronef en particulier et des appels aux secours aux médias et autorités gouvernementales.
La proportion de touristes égoïstes qui veulent juste en profiter à fond suffit, ce phénomène est identifié, paradoxalement, le succès des voyages court séjours pour s'évader en allant le plus loin possible et partager sur instagram de l'eau turquoise augemnte encore (déclaré sur France inter le 24 avril 2022)

12-LES ULMS font globalement l'effort de voler en escadrille (réduction intensité de bruit et surtout durée), mais il reste le problème de quelques avions et ULM extrêmement bruyants ET DU TARD EN MATINÉE VOIRE APRÈS MIDI, F-ODLS et des ULM type Alpha Trainer. IL subsiste le problème général de l'ÉTALEMENT HORAIRE. Peu ou beaucoup de trafic, cela dure toujours au moins jusqu'à midi. Quand on a attendu que ça passe pour aller randonner, on part quand la randonnée devraient être finie!
-/--12/-CONSULTATION PUBLIQUE DU PARC NATIONAL
DRONES DE 250 GRAMMES, invasion encore plus intrusive, particulièrement préoccupante dans les forêts de piémonts et près du relief dans les cirques, ces drones partent souvant d'une route forestière ou d'un coin dégagé pour s'approcher d'une forêt ou d'un relief à plus de 500m de là, parfois plusieurs kilomètres, et volent très près du relief, volent longtemps, ils sont peut être encore plus impactant que les aéronefs habités seulement bruyants car ils sont intrusifs.

13 La pancarte de l'ONF a réduit le départ de drones à la Roche Merveilleuse CILAOS mais c'est pas une initiative officielle.
- LE SACRIFICE DE L'APRÈS MIDI EST INSTALLÉ. La fréquence a diminué le matinde toute façon déjà sacrifié  pour un étalement des survols toute la journée, ce qui est le pire scénario possible car du coup les moments de réelle tranquilité disparaissent. Vols en après midi parfois intensifs (5 par heure) qui se distinguent pas des nuisances exagérées typiques des rotations touristiques (le pilotage rapide en passant partout pour mieux voir la vue, donc en faisant du bruit fort est partout, est caractéristique, les hélicos de ravitaillement, secours ou travail ne font jamais autant de bordel car ils volent droit vers le but et ne rajoutent pas de zèle" pour la sensation", ne cherchant que l'efficacité maximale, la seule sur-nuisance dans "le travail" étant la vitesse le pilotage d'endurance maximale, de moindre consommation à la distance parcourue, est le moins bruyant: 150 à 180km/h et non 230 à 260 ici puissance double, pour les H125 et H130 mais on s'en fout de brûler 30% de plus de kérosen à la distance.
 l'hélicoptère de type H125 F-OIPR et un autre de couleur sombre, presque noir à trait blanc
- comportement méprisant des compagnies d'hélico, au contraire de limiter les nuisances dans leur champ d'action acceptable pour eux (évitement des vitesse  et manoeuvre excessive), ils se remettent au pilotage de guerre après la période de "mieux" de mi mai 2015 les nuisances ont augmenté avec l'aérologie turbulente et on retrouve la pratique de se mettre sur le flanc, les trajectoire rallongées avec demi-tour, parcours en S qui multiplient par 2 ou 3 la durée de présence et par 10 l'intensité sonore (+10dB). Paradoxalement, la pollution sonore a augmenté depuis qu'ils volent plus haut, ça couvre moins le bruit des voitures en ville mais est plus fort et plus longtemps dans les forêts de piémont et les zones de randonnée.
- effort réel des avions et des ULM pour limiter les nuisances: il passent par groupe de 2 ou 3 et on calmé le moteur, ont été moins présent tards et en après midi. Les plus bruyants sont 2 alpha-trainer et un ULM de type avion blanc avec liséré bleu
F-ODLS rencontré, semble faire des efforts, n'a plus pétaradé.
GLOBALEMENT, tentative de calmer un peu du coté des ULM et des AVIONS, mais refus de réduire autant que demandé (7H 9H), le problème évoqué étant compris mais le coté bisness des ULM domine ils tentent quand même de réduire par le pilotage et l'évitement de rotation rares et peu rentables tard.
Coté des compagnies hélico, mépris affiché, déni, et reniement et installation des nuisances en après midi de plus en plus insistante seul les nuages apportent la paix.

14  janvier février mars avril mai juin juillet août septembre oct=> 10octbre, noté une baisse des nuisances en intensité sonore et fréquence sur la matinée dans les cirques depuis l'éruption du volcan, un effort sur le pilotage des ULM ou des avions en général, mais par contre, peu d'après-midi sont épargnées par le retour des hélicoptères qui semblent impacter fortement l'ouest  et le sud en après midi surtout le week-end, liés aux retour des pique niques et peut être au volcan              





SCANDALE: un privé a pactisé avec une compaggnie d'hélico pour organiser des déposes À PARC À DENNEMONT

BOURGEOIS BOHÈME ET GENTRIFICATION. Les "riches" s'appropient les lieux, les autres dégagent, c'est ce qui s'est passé dans le Bras de la plaine.


TOURISME BOURGEOIS BOHÈME associé aux déposes sur terrains privés, tel qu'il pourrait en venir aussi à Parc à Dennemont,
la propagande se fait hors circuits publics direct pour ne pas faire gag -Héli-yoga, quand même!!!
Cela installe un tourisme de luxe exclusif, les autres dégagent.


-------- Message transféré --------
Sujet :     Zone de concentration de nuisances d'aéronefs sur Cilaos et aussi en après-midi.
Date :     Fri, 1 Jul 2022 08:26:24 +0400

J'attire votre attention sur le NORD-EST du Cirque de CILAOS, menacé par ce qui ressemble à une nouvelle organisation des trajectoires concentrant la pollution sonore sur la zone surlignée en rouge..




Tendance à la concentration sur une trajectoire Sommet-de-l'Entre-Deux => Crête des Salazes ou des virages effectués au dessus de Ilet Bois Rouge.

Tendance à la concentration sur une trajectoire Sommet-de-l'Entre-Deux => Crête des Salazes ou des virages effectués au dessus de Ilet Bois Rouge.

En Jaune, l'impact supplémentaire des stationnaires et flapping liés aux déposes de Parc à Dennemont, qui, de plus surviennent en ajoutant le bruit en fin de matinée et après midi, les manoeuvres de Parc à Dennemont perturbent également tous les remparts en face et au nord, et en après midi, quand il y avait encore du calme, c'est la double peine.

Ce n'est pas par ce qu'un bruit est jugé "faible" par rapport au bruit de la ville ou "des bas", qu'il doit être accepté de l'étaler partout  tout le temps, dans la nature c'est une présence envahissante  pour les habitants et autres touristes qui doivent l'accepter avec ce bruit constant sans possibilité d'échappatoire, ce n'est pas une question d'intensité mais de présence dans les ultimes espace de ressourcement et de soins du stress, dont la population a un besoin croissant.

Cordialement.


Jean Thevenet



ÉVOLUTION IDENTITÉ MARKETING

Années 1980 L'ÎLE-À-GRAND-SPECTACLE Propagande de l'envie de l'hélico par les images de Serge Gelabert
Années 1995-2010 L'ILE-INTENSE On y va à fond avec les hélicos, explosion en 1996, début du canyonning (vers 1995) et éradication brutale et quasi totale de la microfaune aquatique. Apparition soudaine des bâtons de marche d'une année sur l'autre. Les bâtons de marche rendent les gens sourd, il ont les mains occupés, n'entendent plus rien.
1999 2004  prise de conscience de la nuisance, et mise en place de reccomandations. Les nuisances ont été réduites par l'organisation et le pilotage, ensuite, vers 2004 les moustiques s'en s'ont occupé (chikunguya)
2010 2015 L-ILE-D'ÉMOTIONS Tentative de suivre l'évolution de la demande dominante (le retour à la nature, mais aussi le coté Bourgeois Bohème) Les années 2014-2016 ont été marquées par un marketing épouvantable
------------- apparaît à partir de là une prise de conscience de l'impact écologique "des voyages en avions": les touristes qui viennent ici ont tendance à être plus "gonflés" et égoïstes, ceux qui sont responsables commence à ne plus venir ici car ils s'interdisent de polluer autant par l'avion pour des vacances. Le profil touristique tend à devenir plus égoïste et sans gêne.
2015 - maintenant L'ILE-INTENSE "l'île de la Réunion, parc de loisir grandeur nature affichait fièrement l'IRT, associé au grand mensonge (la bande sonore du site de l'IRT en 2022 associait au cirques pitons et rempart, les chants d'oiseaux du printemps du climat tempéré de l'Europe, faute de piste sonore attirante chez nous!)
2018-2019 La Réunion pelérinage chinois: on tourne des films et des séries destinées à la Chine pour que la Réunion deviennent un lieux de pelerinage chinois, on attendait 50.000 chinois par an, prenant quasi tous l'hélico bien sur (ajouterait 25 survol/jour), et ils attrapèrent le rhume.
2016-2022 refus de considérer la nuisance: contrairement aux années 1999-2004, "on" ne veut tout simplement pas le savoir "il est hors de question d'évoquer une réduction d'activité"
2016-2022 des "invasions" de suivi de narcissiques après divulgation internet-TV-Réseau-sociaux. On a eu le blog de chloé qui a mis la pression sur les endroits "secrets", dont certains sont envahis et dénaturés, Rando-Péi, Faut Pas Rêver, Échappés belles, Bruno Maltor, et Inox qui font l'essentiel de la publicité pour l'hélicoptère et se font suivre de touristes qui viennent juste s'éclater.
Le site rando-piton fait beaucoup de dégâts aussi en dévoilant des sentiers non touristiques aux touristes, depuis qu'il est sur application mobile (2020)
 

GILET JAUNES, VIRUS RUSSES sont des évènements de nature à freiner quelque peu l'euphorie de consommation touristique et apporter de la tranquilité!
*DRONES: une catastrophe depuis le DJI mavic-air, puis mavic-mini:  drone pas cher trop facile à faire décoller à la main de n'importe, amplifie la prospection hors circuit et une multiplication sur les sites touristiques suivants:
- Roche Merveilleuse, Matarum => cible principale les cascades près de la découverte avec colonies d'hirondelles!!!
- Bassin Bleu=> couloir de vol papangues
- cascade Bras Rouge et Bassin Fouquet
- Bassin La Roche avant son interdiction (surfréquentation de divulgation d'après échappées-belle + Chloé)
Sur ces sites, les survols de drone peuvent être répétés (plusieurs par demi journée) nuisance certes locale, mais supplémentaire d'impact sérieux  sur certains sites de recceuillement: il suffirait d'une simple sensibilisation au respect des zones visitées ou sensibles, d'expérience une sensibilisation "sauvage" marche très bien (il suffit de le dire, et on passe de plusieurs drones par jour  1 ou 2 par mois.

DRONES (site Roche Merveilleuse)
évènementiels, mensuels, hebdomadaire, plusieurs fois par semaine à plusieurs fois par jour
-----2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021-2022
---------/-MAVIC PRO-AIR---MAVIC-MINI
----
-----------RARE--/--1-par-mois---------------100---par-mois
------------------------------------------------------/-affichage-nécéssaire

Si est posé une pancarte, pourtant sauvage, juste sur le belvédère, le nombre de drones est réduit d'un facteur énorme et ne pose plus de problème, les utilisateurs de drone sont globalement civiques, il suffit de leur dire, 1 par semaine au lieu de plus de 100 par mois: de 30 environ, il en part encore parfois provenant de touristes arrivant sur le parking "des bus" et du le Route forestière le plus proche possible des cascades de la découverte, parfois quelques sans gênent qui font malgré la pancartes, ou qui arrachent la pancarte ou  qui n'ont pas rencontré la pancarte. Sans pancartes c'est toujours plusieurs par jour: tout dans le site est "la tentation maximale". => promontoire élevé, 360°, dégagement radio, vue sur la cible principale: les cascades près de la découverte avec colonies d'hirondelles!!!


Note sur les fameux hélicoptères à fenestrons.

H130 vitesse de distance maximale 149km/h (606km en 4h04) dite vitesse d'endurance maximale.
Vitesse maximale 237km/h
Vitesse de traversée de CILAOS constatée: 230 à 260 km/h quand le vent les pousse: il sont à fond
Si à 150km/h (comme l'alouette III), les hélicoptères ne font quasiment plus de bruit de rotor, mais seulement de turbine. Les modèles récents sont alors moins bruyants que LA PLUPART ULM tout en restant 3 fois moins longtemps dans les parages, si 150km/h, ligne droite, trajectoire de croisière sans descente rapide les HÉLICOS utilisés seulement pour des grands parcours et en escadrilles pourraient faire une activité répondant à la demande, sans tant de nuisances.



ON NE DEVRAIT PAS IMPACTER ce qui est VERT. NE SERAIT-CE QUE PAR UN BRUIT FAIBLE qui émergera fortement du paysage..
le calme devrait y être préservé, surtout dans les cirques.

Le constat, les analyses temps fréquence (page1,2,3,4,5)

Analyses temps fréquence démonstration

EN QUOI LE TOURISME AÉRIEN EST DEVENU UNE NUISANCE ?!! si ce n'est-ce une évidence...


Le plan prévention bruit environnement s'occupe de quelques routes, mais néglige ce qui est en vert foncé, cibles des hélicos et des ULM, ça leur "passe au dessus de la tête".

SYMBOLE "On est samedi, pas de bruits de voitures, le chant des oiseaux, C'EST LA RÉUNION..."