index

ALERTES !!! EN COURS 2021
POLLUTION DU BRUIT AÉRIEN.
Diminuée par les perturbations de la crise sanitaire, mais problématique de fond d'étalement horaire, d'anarchie et augmentation des ULM. Une prise de conscience collective principalement due à l'expérience de vécu des lieux sans cette pollution (merci les chinois), est engagée, un collectif s'est crée ("Stop désodre en l'air"),
Le cirque de CILAOS, véritable aspirateur à aéronefs, participe à l'extension de nuisances importante dans le sud, entre autres, par les routes aériennes qui vont en direction de CILAOS.

NUISANCES SONORES (terrestres).

- Devoir passer des nuits blanches à répétition à cause des locations saisonnières a été réduit par la crise sanitaire (merci les chinois), mais il reste "un problème général" de chiens maltraités, tellement banal que ce n'est pas géré comme un "problème", que la mairie ne veut pas gérer en faisant de la "répression".
- CANONS AGRICOLES.
Problématique inchangée, la réglementation l'autorise, la mairie n'a pas pris de mesure d'arrêté municipal: cette solution de facilité à grande nuisance reste autorisée et soumise au civisme: il suffit d'un seul agriculteur qui met un canon, et ça résonne de partout, et les rossignols japonais viennent mettre une râclée aux chakouats pour s'installer chez eux..


PLANTES INVASIVES.
La restauration de la forêt de la Roche Merveilleuse est une expérience "pilote" en matière de recyclage des déchets végétaux, mais la forêt ne se débrouillera pas toute seule, si on arrete d'entretenir, les plantes invasives reviendront très vite. Le retrait par braconnage de bois de couleurs d'environ 100 à 300 arbres par décennie et par hectare, a augmenté la quantité de lumière au sol, et la forêt est maintenant encore plus ouverte à Ageratina riparia.

BRACONNAGE, AGGRAVATION, apparemment due à l'association  du tourisme à l'identité réunionnaise qui augmente le succès des plantes braconnées, consommées en gîte et vendue au marché entraîne un pillage massif , presque industriel (mené par des "équipes") on jette tout par terre pour vite charger des coffres de voiture.

AGRICULTURE. Prise de conscience prise pour les pesticides, volonté d'autonomnie alimentaire, mais gros dégâts dus à la culture de la lentille de CILAOS pour 3 raisons
- l'extension de la culture de la lentille sur des terrains qui jamais n'auraient été dédiés à cette culture traditionellement (terrains pas adaptés, beaucoup d'intrans)
- l'arrêt de la rotation de 3 type de plantes pour ne faire que de la lentille à 16 euros le kilo, plusieurs fois par an: obligation de mettre plus d'intrans, désertification agricole et augmentation du pillage par les oiseaux (ils ont rien d'autre à becquetter à cause de la disparition locale des autres graminée).
- les canons, toujours plus forts et nombreux pour chasser les oiseaux qui n'ont rien d'autre à becquetter à cause de la disparition locale des autres graminée, entraînent des guerres entres populations d'oiseaux réfugiés des zones de nuisance vers d'autres zones tranquille: il n'y a plus de place pour tous, ils se battent pour les rares espaces de tranquilité restants.





ALERTES !!! ARCHIVES

Tourisme aérien: ça fait trop de bruit, et surtout TROP LONGTEMPS: mesures d'occupation temporelle... aucun changement traduisant des efforts de prestataires campés sur leur positions et aggravation en avril 2018 (on commence à 6h30 on finit plus tard que midi, soit 2 heures de perdues par rapport avril 2017).

Plantes invasives: Le paysage est en danger, on risque le label UNESCO, c'est expliqué en détail sur ce dossier.


Forêt De la Roche Merveilleuse.
Tentative de maintenir quelques hectares de forêt primaire: chantier longoses.
Un patrimoine inestimable: sauver 2 à 5 hectares est possible. Pour sauver les 18 hectares du Parc à Boeuf, il faudrait 20 emplois, c'est encore jouable.


Agriculture: l'usage massif de pesticides  pour un produit de terroir (lentilles de Cilaos) pourtant appelé à être "bio" et même vendu comme tel et le ravage du paysage "passé au lance flammes".





,