index

Enregistrements sonores année 2014-2015: voir audio/audio.html
Extraits d'ambiances vidéo-son à partir de janvier 2017.

Il est difficile de concevoir, en raison du bruit émis globalement pour si peu de personnes profitant des prestations, en raison de la densité de population, en raison de la faible superficie de cette île, en raison des phénomènes de caisse de résonnance des cirques, en raison du besoin de "quiétude dans les cirques, pitons, et remparts".. que le tourisme aérien puisse être servi à des dizaines de milliers ou plus de touristes par an sans une révolution globale (en 2017 il est question d'un travail commun entre DGAC, prestataires, l'état et "Cilaos Mon Amour", sans évoquer l'idée de réduire l'activité)

Les DRONES pour survoler virtuellement les sites les plus sensibles et alimenter un musée-cinéma tout en découplant l'affluence touristique du nombre de survol sont une solution que n'aiment pas trop les pilotes des compagnies d'hélico ou d'ULM.


Solutions imaginables

chien



En attendant MIEUX... (solution-drone)



À ÉVITER EN PRIORITÉ: des matins où ça se passe comme dans cet exemple: des passages à quelques minutes d'intervalles, à la suite, avec bruit de fond continuel du à des passages plus éloignés qui durent plus longtemps.

201410110928.mp3

201410110928.mp3

passages d'EC 130 B4: 17', 32',1h07', 1h27, 1h36' 2h06', et 2h25': identification: plus fort zone 20Hz et 2 raies au lieux de 3 zone 70-100Hz
AUSSI BRUYANTS que les autres (pire même sur le point des vibrations (20-30Hz).

IMPORTANT, si le calme revient un moment, mais pour que reccomence une nouvelle période de bruit durable et à répétition, ce calme n'est pas exploitable.

C'est ce qui s'est passé en novembre 2016 où ça se calme relativement vers 11h pour reccomencer plus d'une demi-heure quasi en continu vers midi voir 13h: globalement la matinée n'est pas exploitable de 6h du matin à 13h//

L'idéalissime serait d'éviter, de préserver carrément par une interdiction de survol dans des zones aussi fragiles et aussi peuplées qu'on peut découvrir autrement pour concentrer le tourisme aérien là où ça gêne personne d'autre (demandez aux pilotes ce qu'ils en pensent, ça grogne dur, ils ont les dents plantés dans leur steak).

Jean Thevenet
a longuement tenté de lancer l'alerte en novembre 2014 et de rencontrer des élus, les élus se sont braqués sur l'idée de réduire la liberté d'un secteur économique qui marche car "limiter c'est interdir", en plus, pour certains de nier carrément la nuisance (le maire de Cilaos "je n'ai jamais eu aucune doléance d'administré de ma commune")

20141103_article-quotidien-actu-reunion


"Nous comprenons votre impatience, mais vous savez, les enjeux sont complexes et multiples"... concluat le sous préfet..
Depuis,  rien de changé: l'explication donnée par l'aviation civile est que "Cilaos Mon Amour" a manqué de tact pour coopérer et que on est enlisé dans un dialogue de sourd...

Une chose cependant a changé... Cette fois, tout le monde le sait jusqu'en haut lieu (sauf, curieusement beaucoup de Cilaosiens pour qui le problème leur passe au dessus de la tête), et il faudra choisir... il faudra bien faire quelque chose, et pour le choix,