index



Et si le survol de l'île était incontournable? pour disons, 600.000 touristes par an "la moitié des autres DOM"..


sachant qu'un hélicoptère fait 6 places (mieux même on en a de seulement 4 places), alors cela demanderait 100.000 survols par an, divisé par 365 jours de l'année, nous donne une moyenne de 273,97260274 survols quotidien: en pratique entre 200 et 500...
Cela nous donne en considérant une présence des hélicoptères le matin seulement, durant les 2 à 5h de matinée dégagée, une fréqence de l'ordre de ... 100 passages par heure (et plus encore avec des hélicoptères de 4 places).
Le seul engin adapté pour réduire avec un tel traffic la fréquence à un tolérable une-fois-par-heure, c'est un avion de ligne, mais une minorité des passagers ont le hublot!
ET si en plus on veut que le tourisme "décolle" pour atteindre 1 à 2 fois plus de fréquentation, et bien c'est 1000 rotations par jour qu'il faudrait.

Bénéficier des bienfaits des machines volantes, pour tous et sans explosion de nuisances pourrait, devrait se faire autrement
N'y a t'il pas des moyens de contenter tout le monde en divisant la nuisance?
SI ON ESSAYAIT AVEC LES DRONES?