index.html

ras-les-feuilles.jpg
LE BRUIT?! ON S'EN FOUT!!!

"Encore, voir des papiers par terre, des ordures dans les chemins... Mais le bruit? qu'est ce que c'est, le bruit... il y a bien d'autre problèmes plus importants!"

Le bruit coûterait 57 milliards d'euros par an (en France) à la société

c'est pourtant un fléau assez présent à la Réunion, particulièrement aggravé dans les hauts par le tourisme par hélicoptère qui concerne les derniers refuges "loin du bruit et fureur du monde moderne", la vie sociale imposant de supporter les chiens enfermés ou abandonnés,  "le tourisme de bringue",  en plus du bruit "normal" de la circulation et des bruit "normaux" de voisinage:  voici un clin d'oeil sur des articles de "presse"....


http://www.zinfos974.com/Avis-aux-sourds-muets-trop-bruyants-les-decibels-ca-suffit_a85375.html
http://www.zinfos974.com/Nuisances-sonores-Policiers-et-gendarmes-peuvent-agir-plus-vite_a53914.html
http://www.linfo.re/magazine/bien-etre/688578-les-bruits-du-quotidien-nuisent-gravement-a-la-sante-des-oreilles
http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/02/27/la-france-en-retard-dans-la-lutte-contre-les-nuisances-sonores_4373976_3244.html

Le Bruit est un problème, et la preuve, c'est que il coûte cher! C'est à la mesure des dégâts qu'il fait.

Le bruit coûterait 57 milliards d'euros par an à la société
C’est un chiffre qui laisse sans voix : le bruit coûterait 57 milliards d’euros par an à la société, selon une étude sur le coût social du bruit en France, commandée par l’ADEME (agence de l’environnement) et le Conseil National du Bruit (CNB), présentée ce 14 juin dans les locaux de l’Assemblée nationale. Christophe Bouillon, président du CNB, répondait ce même jour aux questions de Michel Cymes et Marina Carrère d’Encausse sur France 5.
Par la rédaction d'Allodocteurs.fr
Rédigé le




Le Centre d’information et de documentation sur le bruit vient de le montrer dans son numéro spécial sur l’état de l’environnement sonore 2014.

Un sondage Ifop réalisé en ligne à la demande du ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie auprès d’un échantillon représentatif de 1001 personnes, du 1er au 3 septembre, indique que 82% des Français sont « préoccupés » (in abstracto), par les nuisances sonores. Cette préoccupation concerne  surtout les catégories socioprofessionnelles aisées (88%).

Le domicile n’est pas un lieu de tout repos, puisque 86% des personnes sondées s’y disent gênées par le bruit. Sans surprise, celles qui vivent en appartement sont le plus touchées (93% contre 82% en maison individuelle).
Elles incriminent deux sources de nuisances principales : la circulation routière, d’une part (67%),  et le voisinage, d’autre part (65%). Loin derrière viennent les équipements tels que ventilation, tuyauterie ou ascenseurs (15%) ou les chantiers de construction (12%). Les cafés, restaurants ou discothèques sont nettement moins identifiés (6%) – sans-doute aucune d’entre elles n’habitait-elle près du Carreau du Temple !

Ces personnes considèrent que le bruit des voisins, des voitures, des chantiers ou des avions est plus gênant le jour (environ 48%) que la nuit (environ 24%). Seul, le bruit des cafés l’est plus la nuit (42% au lieu de 33% le jour). 75% de celles qui ont des problèmes de voisinage pensent qu’il faut d’abord tenter de les régler à l’amiable.

Le bruit pourrait devenir le  principal motif de déménagement, si l’on en croit un sondage réalisé entre le 14 et le 20 juillet par le site de petites annonces gratuites Vivastreet auprès de 1754 personnes.

.......
En 2011, déjà, le bruit arrivait déjà en première position des nuisances rédhibitoires chez les futurs acquéreurs de logements (85,8%) devant l’isolation thermique et l’éloignement des transports en commun, d’après une enquête menée par le groupe de Particulier à Particulier.

Le bruit est, avec le manque de transports en commun, l’un des sujets qui préoccupent le plus les Français en ce qui concerne leur environnement de proximité, selon le service de l’observation et des statistiques du commissariat général au développement durable.

A l’extérieur du domicile, c’est surtout la circulation qui gêne les Français, comme le montrait une enquête réalisée en 2011 par Ipsos dans le cadre de la Journée nationale de l’audition.


source http://sosconso.blog.lemonde.fr/2014/11/15/le-bruit-premiere-source-de-nuisance-pour-les-francais/)



Ici en "Dictature du Bruit" on ne veut pas en parler, le sujet n'existe pas, c'est pas un problème

D'après le Maire de Cilaos en mars 2015 "nous n'avons jamais eu aucune doléance de la part d'administrés de la commune"

LE BRUIT NE DÉRANGE PERSONNE.

on-sen-fout




Un endroit "sacré" mais où on ne trouve plus le calme et appaisement, dans notre société... Cela pose question en profondeur, même au plus "haut niveau" de la sagesse.

(lu sur "Symbolique du Corps Humain d'Annick de Souzenelle)

"Le mal se détruira de lui même"... nous a dit M le Curé: emplissons les églises et prions...

"Les plantes mortelles de notre être" ont ici un équivalent symbolique, à arracher d'urgence.