Revenu éditer cette page en février 2020 et en fouillant dans la sonothèque, la situation s'avère bien plus grave que ce qu'il paraissait.
Ce n'est pas seulement une gêne acoustique qui retire la possibilité de profiter de la nature toute une matinée,  mais un risque sanitaire physiologique en raison de l'effet de basses fréquences et d'infrasons (image, audio) "pire encore qu'à PARIS".

index
Une nuisance majeure que ces exemples peuvent illuster  voir les MESURES en spectrogrammes: et d'autres exemples mieux formatés...

URGENT !!!

GÉRER LES NUISANCES SONORES DU TOURISME AÉRIEN
Exemples et réflexions sur cette NUISANCE.
Spectrogrammes.
drones-loisir_alerte-et-precautions-a-prendre

UN PROBLÈME AIGUË: LES GRAVES!

L'analyse fine des vibrations (travail commencé à cette page et par exemple ce spectrogramme) démontre qu'on a atteint jour sur jour pendant des années un cumul de basse fréquences que SEULEMENT les voilures tournantes génèrent ( entre 10 et 50Hz), plus les autres "vibrations" (les "basses"), englobant 20-200Hz, à des niveaux réellement dangereux pour la santé vu l'intensité-temps (si on ne pondère pas les décibels c'est largement supérieur à 60dB, souvent 80dB, mais un sonomètre pondéré "A" n'affichera que 40dB(A) environ, parfois 60dB(A) du fait que ce sont les graves qui sont minorées... d'un facteur 100 à 10000).
SONT EXPOSÉS (à l'intérieur des maisons ces fréquences pénètrent à peine atténuées) LES FOETUS, ENFANTS EN BAS ÂGE, ANIMAUX à un stress physiologique, connu pour favoriser les "CVD: cardiovascular disease". Le diabète est aussi favorisé, en plus des causes liées au sucre. Des troubles qui pourraient être relativisé en considérant que "dans les bas c'est pire", les sodas, bière et autres facteurs, mais dans les bas, les villes, partout ailleurs, bien que la nuisance sonore de la circulation et des tapages est extrême également, sont moins présentes cette gamme de vibrations en dessous de 50Hz.

analyses-temps-frequence/20171123_0436_analyses_de_6h01_a_14h01-.jpg
Écouter

À CILAOS l'exposition à ces fréquences dépasse en cumul l'heure d'exposition quotidienne en saison touristique, et est d'un tout autre niveau qu'un moteur de voiture à l'arrêt tournant de façon prolongé (pour une telle intensité, c'est une pelleteuse ou une bétonière dans la cour), ces autres source déjà connue comme néfaste (c'est bien plus fort dans les maisons avec les hélicos qu'avec les voitures, même à proximité). On constate en fait, rarement, de tels niveaux dans la gamme 15 - 30Hz même en ville, même à Paris, même dans les aéroports (les jets génèrent moins ces fréquences) et en général, une telle exposition n'est qu'occasionnele (alors qu'à CILAOS c'est plus de 200 jours par an plus d'une heure en cumul). Ce phénomène est unique, c'est aggravé avec la généralisation d'hélicoptère de type H130 (qui génère plus de 20Hz) et est propre à l'ÎLE DE LA RÉUNION, où est associé à une concentration inédite d'hélicoptères, le fait qu'ils évoluent dans une caisse de résonnance habitée.

Les conséquences concernent alors surtout la génération actuellement en gestation (les foetus et les enfants en bas âge de la décennie 2010 à actuellement, mais ils pourrait s'observer pour ceux des années 1995-2000)

SOLUTIONS: urgence d'un compactage temporel limitant la durée de l'exposition à cette nuisance et sa répétition, et surtout son existence en situation d'atmosphère turbulente et après-midi


ACTUELLEMENT la nuisance s'étale des heures, et c'est tous les jours tant que la météo le permet (COMPTAGE DES HEURES OCCUPÉES) et si on attend que ça passe, quand le calme revient, c'est après plus de 3h de vacarme, parfois plus de 5h durant, quand le calme revient, c'est pour que ça reccomence plus tard jusqu'à que le temps soit incertain.. exemple d'une journée en "belle saison" le 23/11/2017 de 6h du matin à 14h....


- La commune a décroché le concours SPOT qui la défini comme une destination de qualité: CILAOS est-il spirituel, l'environnement est-il sain, avec 5 à 6h de nuisances sonores en saison touristique?

IMPACT NÉGATIF SUR PLUSIEURS POINTS

TOURISTIQUE (car on visite les lieux touristiques dans le vacarme: IL Y A FORT À PARRIER QUE DES CENTAINES DE MILLIERS DE TOURISTES POTENTIELS ne viennent même pas rien qu'à cause de cela: la perspective de ne pas rencontre un lieu respecté "comme la vanoise" a fait fuir, depuis longtemps, les "vrais" randonneurs. Le maintient du tourisme aérien dans tous le Parc National de la Réunion a été purement et simplement la trahison de sa chartre et de son titre: ne sont plus là ceux qui marchent pour contempler, reste les "curieux" ou les "sportifs".
Il est fort probable que c'est pour cela que l'inscription à l'UNESCO et le PARC NATIONAL n'a pas ramené comme prévu les +200.000 touristes "annoncés" courant 2007, espérance faire sur la base d'une île "paradis de la randonnée": cela dit moins de tourisme, moins de caca et moins d'impact... NON! car ceux qui viennent sont bien moins respectueux des lieux car ils se croient dans "un parc de loisirs, grandeur nature" et le PIRE c'est le tourisme chinois, car on utilise ce peuple "grégaire" comme du bétail qu'on enfourne dans des manèges et qu'on fait passer à la chaine dans des prestations vendu par pack: il en faut peu pour faire tourner beaucoup d'hélicos!
Ceux qui en profitent disent que l'impact économique est positif pour un niveau de nuisance minime... bien sur.. Mais combien sont-il?

SANITAIRE: c'est réellement une nuisance sonore de premier plan en zone habitée, plusieures heures par jour: les effets les plus graves sont cardio-vasculaire et diabète, en plus que psychologiques, mais on pourra toujours rétorquer que ça vient des sodas et de l'esclavage dans le passé!

ÉCOLOGIQUE Perturbation de la faune à grande échelle, limitation de portée des chants d'oiseaux et tout ce que cette perturbation implique dans la conurrence entre espèces endémiques et importés et pour la santé de la flore qui en dépend. Une "remarque" qui a rencontré une réplique absolument incroyable de la part d'un ornitologue du Parc National "ce qui me gêne, c'est qu'on se sert des oiseaux pour régler le problème des humains"!!!
Que vaut ce "parc national" si même ses responsables en viennent à nier l'évidence de la protection des lieux?!

SOCIAL.
Par induction de comportement de "parc de loisirs", par augmentation d'un sans gêne des touristes et des locaux qui "jettent" du bruit par dessus bord de partout , similaire au macottage question respect des lieux (jeter des ordures partout)...  Le phénomène social de "vitre cassé" ou de mégôt par terre (induction de comportements sales ou vandales par l'état des lieux)

Ne vous attendez donc pas au respect des lieux par les réunionnais, si "nous" faisons de même en tant que "touriste" avec des déchets acoustiques qui sont bien une forme de pollution...

L'ambiance de "bordel" sonore induite par tout ce vacarme rend "normal" de faire pêter la sono dans des endroits calme, faire du bruit de voisinage à toute heure... et cautionne le bruit, fléau majeur, un tiers des internements psychiatriques, majeure cause de conflits de voisinage...

ÉCONOMIQUE.
De combien se dévalue, par exemple un bien immobilier si vous ajoutez ceci à votre annonce: "durant toute la matinée,vous aurez un concert d'hélicos digne des plus grands aéroports du monde", et si vous ajoutez ceci en plus "et en plus vous aurez les chiens qui aboient, la sono du voisin le reste du temps, car  les gens ne font plus attention au bruit et au voisinage". Précisez aussi "si vous craigniez le bruit vous avez la solution de faire une isolation phonique et de vous enfermer. (ça coûte autant que construire une nouvelle maison pour ne pas rendre la jouissance de la nature tout autour qui peut être un "attrait" des lieux...

On dit que "vous savez c'est pareil ailleurs dans toute l'île" mais justement... CILAOS et les hauts, ce n'était pas pareil... c'était isolé, loin de tout "préservé, loin du bruit et la fureur du monde moderne" l'avait déclaré Nassimah Dindar citée sur des pages internet du site de la Mairie et des Thermes vers 2010, et jusqu'à assez récemment, encore "calme" avec un certain respect du voisinage...  CILAOS est en train de perdre sa... QUALITÉ mais aussi sa RICHESSE financière pour ceux qui ne compte que "ça"..

- FACTEURs AGGRAVANTS
- On est à CILAOS dans un espace fermé par des remparts d'une forme circulaire surprenante et rare dans le monde amplifie énormément les nuisances sonores.
- Des hélicoptères d'un nouveau modèle (H130) provoquant bien plus de vibrations.
- Des horaires décousus faisant que ça ne s'arrête plus (ça dure tant qu'il fait beau)





 aspects aggravants
la cerise sur le gâteau: utiliser un autogire aussi bruyant qu'un hélico et plus lent, pour un seul touriste à la fois: le gyrocoptère,

Pour que tout cela s'améliore même si le tourisme augmente, il faudrait que les prestataires acceptent un changement radical avec diminution drastique des nuisances sonores, donc des contraintes pour, en priorité éviter un étalement temporel de cette nuisance.
De cela il n'en est pas question, depuis 2014 c'est un dialogue de sourd: ils  oeuvrent au contraire à augmenter  leur activité, et à augmenter la souplesse de leur prestation en comptant sur l'augmentation du tourisme, les hélistation ministérielles, et l'arrivée du tourisme chinois...

TOURISME AÉRIEN ALERTE
 


,