INDEX

Afin de ne pas se perdre dans des longs discours: voici le problème.

Pour servir une forme de tourisme minoritaire qui ne pourrait pas devenir populaire, CILAOS (ainsi que bien d'autre endroits dans l'île) sert de décors pour survols touristiques de loisir, et du coup, a perdu la possibilité de connaître paix et calme du fait de plusieures heures de rotations d'hélicoptères et d'ULM à quelques minutes d'intervalle.

Outre le fait que c'est souvent carrément bruyant (encore audible même toutes portes fermés chez soi, intrusif...) c'est surtout la durée que cela prend avant le retour au calme qui est préoccupante: les passages aéronefs par aéronefs, et non pas escadrilles tous ensemble font au moins un bruit de fond très étalé dans le temps des heures durant comme constaté durant les 3 mois de mesures automne 2017.

  On s'en fout, dans le contexte de monopole du tourisme aérien qui s'est approprié les lieux.

 L'alerte a largement été donné.


===> état des lieux actuel, avec son/vidéo <========