Par BEAU TEMPS LES MOUCHES VOLENT...
index
Et si l'ULM écologique par rapport à l'hélico vous tente?
Audio,Vidéos,analyses-temp-fréquence,
 
janvier 2017, février 2017,,,,
ÇA VA S'INTENSIFIER
PÉTITION

CONSÉQUENCES DU SURVOL TOURISTIQUE DE LOISIR DE L'ÎLE DE LA RÉUNION SUR LE CIRQUE DE CILAOS.
Imaginez cela 10 fois de suite encore:  C'est devenu "normal", chaque matin.
30 hélicos à la suite?! Vous avez du mal à le croire... voyez donc les
analyses.
 
Le VÉRITABLE PROBLÈME:
Cela a ASSOURDI  la population, est dénié par les personnes les plus exposées qu'ils soient touristes ou habitants!


L'idée du ravitaillement de Mafate cautionne l'hélicoptère pour le reste, alors que c'est là de l'ordre de l'abus. À Cilaos et presque partout ailleurs, c'est à 90% du tourisme intensif, mais en dépit du respect de lieux non seulement visités, fréquentés et accessibles par tous les autres moyens, mais aussi habités et qui étaient les derniers refuges de calme d'une île qui a le densité de population du Japon..

Dans la nature, durant le matin, on est bien au dessus du seuil qui en cumul, rend psychiquement sourd ou fermé, par protection, au bruit envahissant ces "lieux qui évoquent la vie protégée, loin du bruit et la fureur du monde moderne", on est bien au dessus des seuils compatibles avec l'écoute du paysage comme il est tout naturel de l'être en général dans la nature, la montagne, les lieux retirés et les villages créoles des hauts: quand une nuisance sonore est installée, d'une part l'effet bénéfique du ressourcement dans la nature est annulé, mais la logique de la perception spontanée de l'ambiance des lieux est inversée car, on doit se protéger d'un ressenti négatif: plus il ya d'avions et d'hélico qui passent, moins les gens les entendent!!!

Quel est le problème si finalement plus personne ne s'en rend compte?

La perte d'un accès au ressenti de choses essentielle à la santé et à la spiritualité, la perte d'un pouvoir ressourçant de la nature. Cela survient dans un lieu qui était un refuge depuis toujours, ensuite refuge loin du stress de l'urbanisation, qui s'est définit comme une "station de montagne et de bien être", qui est aussi "ville thermale": le tourisme aérien signifie la perte de qualité de vie locale, la perte de tranquilité certes pas tout le temps mais quand il fait beau, de la perte de vocation, donc de l'avenir que mérite CILAOS du fait de sa position....

Ces espaces restent par erreur jugées calmes par une population qui n'a pas pris conscience de la gravité de cette pollution car assourdie par sa vie quotidienne dans le bruit permanent de la circulation, des chiens, des sonos.
Les cirques, même survolés par les hélico sont "calmes" en effet relativement aux Bas (de l'île, près de la mer) où c'est bien pire et en permanence, l'habitat étant en effet riverain d'infrastructures routières bondées de voitures. Les "bas" c'est officiellement non pas plusieurs villes, mais une seule conglomération urbaine de tissu urbanisé qui fait les 3/4 du tour de l'île.
La population de l'île présente un souci de santé majeure lié autant au stress et à l'urbanisation, qu'à sa mémoire génétique: LE DIABÈTE qui pourrait handicaper la moitié de sa population d'ici une génération: conserver des espaces de détente et de tranquilité est un enjeu sanitaire.

participez au "débat": Mettez des commentaires sur les pétitions (PÉTITION récente, et ancienne pétition), ça restera en ligne et se retrouvera lié dans masse doccuments, signalez le aussi via les réseaux sociaux...

Merci de voter pour autre chose.

Voir et écouter

( Vidéo exemple: 2017 02 05 08h45 ,   2014-11-18_07h49 en mp3 , et quand le carillon fonctionnait encore 2014-04-26_7h45)
Et ainsi pour 15 à 50 passages en une matinée, jour sur jour... et Résumé des observations , MESURER, et voir plutôt que d'écouter!

En écouter et voir d'autres récentes sur youtube
Autres liens éventuels d'ambiances sonores
Ça n'est pas le pied (ils ont fait un véritable coup de maître)!


Presse, autre correspondance.

Nous avons envoyé ce texte et cette photo au courrier des lecteurs du JIR et du Quotidien aujourd’hui….
On attend! taille-vent_2017-02-14.html

MAFATE "Le ballet des hélicoptères va s'intensifier" page 6 du journal "Le Quotidien de la Réunion" du 19/01/2017








CE QUI EST À RÉSOUDRE

l'EC 130 B4 l'hélicoptère le plus silencieux du monde..

#repartition-dans-l-annee,#LES_DRONES



ÉTAT DES LIEUX

Osez vous indigner.
MONTREZ LE.


Les pilotes, les compagnies savent ce qu'il faudrait faire; il serait possible de réduire d'un facteur 10 à 30 la nuisance sonore (occuper 3 fois moins de temps et réduire de 6dB à 10dB environ le bruit émis par leur aéronefs est une question d'organisation et de pilotage)..

Mais attention! si jamais le mirâcle du tourisme aérien toujours présent mais non gênant survenait, vu ce qu'il s'est passé ces 20 dernières années, compte tenu que la situation actuelle est loin d'être satisfisante, plus que jamais il faut renforcer la surveillance pour éviter cette fois toute réaugmentation insidieuse: Il est dur d'imaginer qu'en novembre avec 40 à 60 survols/matin dans une caisse de résonnance telle le cirque de CILAOS ça ne soit pas une gêne très importante, mais si ça ne l'est plus tant mieux.
 
Est tenté ici de faire part des préjudices encourrus en direction de CEUX QUI ONT LE POUVOIR DE CHANGER, Non pas seulement les "responsables" pris dans la logique d'un bizness, mais  VOUS, les touristes qui votez le tourisme de la Réunion en choisissant, en sachant cette fois les conséquences de votre choix multiplié par des dizaines ou centaines de milliers/an, VOUS qui êtes responsables en plus haut lieu et au delà de cette emprise d'un bizness local, VOUS qui pouvez faire suivre une action de sensibilisation... VOUS! qui que vous soyez!

enregistrements 2017-01, liens youtube , Janvier 2017 a vu une amélioration suffisante pour une vie normale à la maison, pas encore satisfaisante pour toute randonnée commencée avant 9h30.
Février 2017,Cela faisait un moment qu'on n'avait pas eu d'ULM "souffle feuille".. en voici déjà un.

préface,
retour préface

retour-preface.


    IMAGE ET SON À CILAOS.
Ne montrons pas ici ce que ce qui est énorme et peu fréquent (les infractions), mais ce qui est banal et répété au quotidien, qui est indigne d'un haut lieu tel CILAOS
Ici seront regroupés les liens vers vidéos traitant de l'impact acoustique du survol des lieux.


Play liste youtube

enregistrements 2017-01, liens youtube,2017-02,,,,,,,,

Tout le bla bla sera dans les commentaires de la vidéo sur youtube, et vous pouvez y participer (et commenter).
POSTEZ VOUS AUSSI sur youtube des exemples de vidéos si vous en avez la motivations. Beaucoup de smartphone ou d'appareils photos ont une qualité suffisante pour traduire l'ambiance, même si ce n'est pas une mesure scientifique.


Pour comparer avec ces enregistrements, un exemple de traffic intense d'aviation légère avec un jardin plein d'oiseaux dans une petite ville du midi de la France (le Pertuis) Attention, si vous écoutez la conversation qui s'y tient vous risqueriez ensuite d'être inquiets de jusqu'où va la connerie humaine, et en plus on apprend que c'est dangereux, il vaut peut être mieux rester sur l'île.

Santé?
 57 milliards d'euros par an du au bruit!


Répartition dans l'année.

Avant 2017 (cette année on verra bien), il y avait en moyenne 25 survols/matin, en pratique le nombre oscillait entre 15 minimum, moins si mauvais temps ou vent fort (rare), 30 la plupart des jours, et 40 à 50 les périodes touristiques.
voir SYNTHÈSE OBSERVATIONS.
Code couleur.


QU'EST-IL PRÉVU POUR Y REMÉDIER?
Jusqu'à présent c'était une partie de bascket avec le courrier: on se le fait passer, on se renvoie la balle, avant de le mettre au panier.
février 2017: peut être enfin des échanges sur l'innaceptable à remédier.

Ce n'est pas le survol qui est le problème (et il est légal)... C'est le bruit amplifié par les lieux de configuration particulière.
Mais la réglementation n'en tient pas compte.

Pas de miracle avec "l'hélicoptère le plus silencieux le moins bruyant du monde" (le EC130 B4)... il fait du bruit!!!
À cet intense trafic d'hélicoptères qui parfois peut être un peu organisé (en tel cas ils passent en groupe, alors ça fait du bruit mais moins longtemps à attendre que ça passe), s'ajoutent tous ces petits appareils, les ULM, les petits avions ou petits hélicos privés, et des hélicoptères servant des prestations plus personalisées ou plus courtes: du coup, ça rempli très vite une matinée entière: on doit renoncer à profiter de la matinée... ou vivre avec le bruit..
10mn par ci, 5mn par là...
En ville on ne les entend quasiment pas, sauf quelque uns, environ 4 sur 25 qui dépassent le bruit de la rue, mais en forêt c'est une autre histoire: c'est typiquement le bruit "qui vous suit" partout quand vous marchez... ou travaillez au calme...

LES DRONES.

Des drones léger (mavic pro, et phantom 4 pro) tournent en 2015-2016, déjà, et pour moins d'un kilogramme, avec la qualité qui était la qualité professionelle de 2013 (vidéo 4 fois la HD), ils font un bruit plutôt localisé (à peine peu plus fort qu'un gros essaim d'abeille), et à chaque vol, on peut offrir un nombre de sièges "pour voir la vue" pouvant atteindre des milliers avec une combinaison drone+vidéothèque+cinéma de haute qualité!

Il faut plus de 500 kilowatts de puissance moyenne pour faire voler un hélicoptère... On ne sait faire ça qu'avec du bon vieux kérosen (180 litres/heure environ). À l'heure de la COP21 et sachant que la Réunion est engagée dans "la transition énergétique"... Un tour en hélico de une heure = un plein de voiture par place. L'ULM un peu moins par place, mais 12 à 30 fois plus de durée de bruit pour le même nombre de touristes, compte tenu de l'efficacité de transport (3 à 5 fois plus lent et 1 place au lieu de 6).

L'électrique, et avec un million de fois moins d'énergie que pour faire voler un hélicoptère de 6 places, un vol pour 5000 personnes ou plus si l'on veut, ça existe, c'est pas silencieux certes, mais minime: c'est bel et bien le drone

Mais demandez aux pilotes d'avions, ulm, hélico, de coopérer à un tel projet qui les remplacerait et vous aurez des baffes... il y a donc une très forte résistance à l'idée d'un tel projet alors que cela pourrait être une activité rapportant directement à CILAOS même (Cilaos ne bénéficie pas d'avantage du tourisme aérien, c'est juste une anti-promotion par l'impact négatif, le résultat est seulement des inconvénients)

 "Il faudrait des hélicoptères électriques" ==> Et non! Ça ne marche pas, avec humour et en croyant aux extraterrrestres: voici en effet l'état affligeant de la technologie terrienne),

Électrique silencieux? si on voulait transporter les personnes,  ça serait un drone 1 million de fois plus puissant et probablement bien pire qu'un hélicoptère! car le drone n'a pas de pas cyclique, et joue sur la correction d'assiette en jouant sur la variation de vitesse à chaque turbulence pour chaque hélice plus bruyante encore qu'un rotor: cette prouesse est le résultat de microprocesseurs, ON NE PEUT PAS PILOTER UN DRONE sans cette assistance informatique. Ceux qui essaient sans informatique associée se cassent assez vite la gueule.

LIEN YOU TUBE: réinventer l'aviation en prenant le drone comme modèle, imaginez un peu cet adorable bricoleur en tant que voisin: Voici le genre de passion à ne pas pratiquer à CILAOS. (et sur ses vidéos suivantes, il s'est cassé la gueule, pas tombé de trop haut il était prudent.)

À l'heure... qu'il est, question:
pourra t'on tout de même espérer vivre confortablement fermé chez soi (fermé chez soi... c'est normal dans un pays chaud et ensoleillé?).
Combien de temps attendre que cela passe? toujours plusieurs heures à moins qu'il n'y a pas de touristes?

Or la Réunion veut du tourisme. Tant que le bruit des aéronefs est couplé à une fraction du tourisme, tourisme = pollution sonore... 10% de ce qui est le tiers du tourisme par rapport aux autres DOM = 2 à 6h de nuisances sonore dans les espaces naturels.

Perdre à CILAOS, le bénéfice d'une inscription à l'Unesco et de la préservation du cadre par un Parc National qui sont des symboles fort d'une haute qualité, c'est un désastre: il ne  reste de ces entités qu'une impression d'arnaque ou de marketing, de "pacotille" (ressenti déjà bien installé!) et avec cela les contraintes d'aménagement du territoire (car heureusement encore on préserve l'aspect visuel), mais sans la quiétude qui fait l'attrait essentiel de tels labels et qui aporterait tout le bénéfice: CILAOS L'EST BAISÉ.


QUOI FAIRE POUR OBTENIR UN RÉEL CHANGEMENT?


VOUS y pouvez pourtant quelque chose, clients futurs du tourisme, vous pouvez au moins CHOISIR... en sachant cette fois ce que ça signifie ici si vous recourez à un tel moyen de visite de ces lieux..

Oui, il ya des solutions simple... des tas, mais globales! elle seraient radicales... ça "casserait des emplois"... mais pour en offrir d'autre aussi, tous ceux liés à la qualité.
La solution la plus compliqué: réduire le bruit à la source sans réduire l'activité...

Il faut en attendant, toujours révéler ce qui se passe à la Réunion, prendre conscience que bouziller l'ambiance de tels lieux est aussi un désastre économique, oui, économique aussi, par ce que des compagnies de tourisme aérien ont pris possession du ciel de la Réunion, exploitant ces espaces comme un gisement qui leur appartient, alors les autres doivent s'adapter, le tourisme de qualité est compromis dans les hauts-lieux de la Réunion, l'écotourisme devient impossible, tout un pan de clientèle est perdu, depuis longtemps et il faudra beaucoup d'informations positifs, de remise en confiance, pour les voir venir..

Cette problématique est maintenant connue de tous les responsables de l'île, de la DGAC, des exploitants, du préfet. Il ne reste plus qu'à constater le changement... ou le non changement...
Vous pouvez aussi vous INDIGNER, en nombre...ça aidera peut être à faire prendre les décisions.. zenfants qui crient pas la poin tétée

texte écrit par Jean Thevenet