index site
dossier-helico
problématique hélico en "bref"
Article
PÉTITION association "Taille vent".
CHAMONIX MONT BLANC jumelé avec CILAOS

FoRhum google+
facebook
ENfin, vous avez compris, pas besoin d'un long discours.

















SUITE PAGE (bla bla juste conservé pour que google se fasse des mots clefs)

Autour de
l'idée que des engins bruyants dans un cadre de vie ça pourrait être CHIANT.
Image

Image
Et les gros moustiques rendent dengue, encore plus.


 
"Parc National, Unesco, Dictature du bruit!"
Vous voulez visitez l'île et voir de près plein de choses inacessibles? il y a une autre solution!
  LE NON RESPECT d'une ÉCLIPSE SOLAIRE!!!
L'approche de l' ÉCLIPSE a été vécue dans un grand vacarme de rotations d'hélicoptère accompagnant la baisse lumineuse

NON PRISE EN COMPTE TOTALE DE L'AMBIANCE DE LIEUX DE VIE!

LA DOUCEUR DE VIVRE CRÉOLE ATTEINTE AU COEUR
QUE VA DEVENIR CILAOS?
UNE NUISANCE URBAINE? PAS SEULEMENT!!!




CILAOS
Ses thermes dans un "lieu qui évoque la vie protégée, loin du bruit et de la fureur du monde moderne"
(
C'est un slogan issu d'une phrase de Nassimah Dindar "Le mot de la présidente"à propos des Thermes de Cilaos)
Cilaos a gardé son caractère Créole, mais aussi une certaine douceur de vivre : (phrase du mot du maire en 2010)


Caractère créole
: c'est aussi une déférence extrême devenant soumission extrême: on s'en remet au figures de pouvoir comme on s'en remettait aux sorciers!



RESPECT!!!

201404260842-vers-7h45.mp3

UNE ACTIVITÉ "INCONTOURNABLE" QUI VISE À ÊTRE POPULAIRE...
Si tout le monde veut le faire: on devra subir non pas 20 à 50 rotations chaque matin, mais 400 à 1000!

lien externe
http://www.abm.fr/tourisme-responsable/reunion-si-les-touristes-volaient.html

Impact du survol touristique des lieux en juillet août 2016: observations.




Le Problème, au soleil... c'est les mouches!




non respect de l'éclipse


Les hélicoptères EC-130-B4sont censés être une amélioration, mais ça ne marche pas.


- L'aviation civile "division-développement durable" ne travaille pas à améliorer les nuisances, et à les contrôler
- un Parc National affirmé comme "partenaire" pour les survols touristiques de l'île, à travers des communications publicitaires basées sur l'utilisation de la notoriété du Parc National et de l'Unesco pour faire accepter le tourisme aérien comme "allant de soi" dans ces lieux inscrits, un marketing viral combinant greenwasching (appuyé par l'utilisation de l'
EC-130-B4) et détournement de notoriété. Ce fait est grave pour la confiance dans les labels "Parc National" et "Unesco" car c'est une trahison de l'esprit de ces entités (et ce cas réunionnais fait "précédent" et fragilise ainsi la notoriété de tout les autres Parc National et bien inscrit à l'UNESCO: ces titres deviennent "du marketing")


Pilotage bruyant: Cas isolés mais "insultants" exemples


LA ROUTINE
Les urgences absolues

EN PARLER AUX ÉLUS? ils ont de la cire dans les oreilles...

OBSERVATIONS JUILLE-AOÛT, QU'EN EST T'IL ACTUELLEMENT ???
MÉTHODE D'OBSERVATION
Impact du survol touristique des lieux: observations.

Sur le choix de favoriser le tourisme aérien dans un lieu si vulnérable à la pollution sonore.
juillet 2016 observations notée code couleur
Août 2016 observations notée code couleur


Le modèle hélicoptère "B4" pour permettre le "champagne au sommet du Piton des neiges" en parternariat avec le Parc National?
Non! il n'est pas silencieux: la preuve par... l'image et l'écoute.


Noter l'impact du tourisme aérien: méthode pour protocoliser ce genre d'observation , (août 2016)
Automatiser si possible la collecte d'information (projet de web cam pour la météo-acoustique de CILAOS).



Beaucoup de travail pour constater l'évidence: c'est TROP! (élaboration d'un protocole pour mettre au point une GRILLE à remplir d'observations)
 
Juillet 2016,observations 
AOÛT 2016
notes au jour le jour
appliquant expérimentalement ce protocole
le tourisme aérien impose une nuisance excessive dans les hauts
et est préjudiciable aussi sur le plan touristique et économique localement, puisque ce qui fait l'essentiel de l'attrait de CILAOS "Capitale de la randonnée de l'océan Indien" et
"la vie protégée, loin du bruit et de la fureur du monde moderne" sont SACRIFIÉS

ET SI C'ÉTAIT POPULAIRE?









SACHEZ CELA!

Avec déjà près de 50.000 touristes/an visitant la Réunion par le ciel soit DÉJÀ plus de 20 survols bruyants en moyenne chaque matin, on a déjà dépassé de beaucoup une situation excessive, on n'entend plus que ça tout le bon de la matinée:

AVEZ VOUS PRIS CONSCIENCE DU PRÉJUDICE DANS LES HAUTS?!


Même si le rêve de voler est tentant et merveilleux... il y a bien plus de bonheur de vivre et de joie de vivre ici pour tous, à gagner, en évitant le sacrifice du calme des hauts.

audio/20150922_0712.mp3
201404260842.mp3  16 hélicos et 4 avions analyse et extrait 7h45 samedi 26 avril 2014,
201403290827.mp3 7h00 à 8h27, analyse,
201410110928.mp3  291 Mo (analyse) 25 hélicos en 2h20 soit 11 par heure. (les passages continuent après la fin de l'enregistrement pour plus de 30 ce jour là)

Remarque sur les appareils.

PARC NATIONAL le plus bruyant de la planète!!!

Cadrer le tourisme aérien est contraignant certes un peu les passionnés de vol, entraverait leur liberté... Mais qu'avons nous tous à laisser s'installer ce "nou donne le pied zot pran l'carro"?!

Beaucoup de travail (protocole) pour constater quantitativement une évidence: le tourisme aérien impose une nuisance excessive dans les hauts.
lien externe
http://www.abm.fr/tourisme-responsable/reunion-si-les-touristes-volaient.html

Quelles solutions?



Durant 2 ans, présents fortuitement sur les lieux, uniquement dans les sentiers (donc ceux qui sont à l'écoute de la nature et viennent pour "ça"), uniquement "loin du désordre la ville" dans le cadre naturel de CILAOS,  5 à 10 observateurs par jour environ ont fait leur rapport (randonneurs divers): l'interrogation cumulée de 3000 de ces observateurs de passage a permi d'ajuster après 2 ans de débat "sur le champs", les seuils de gêne qui se sont dégagés peu à peu en 6 niveaux
d'où l'élaboration d'un protocole pour mettre au point une GRILLE à remplir d'observations tenant compte de ces 6 niveaux de gêne globale.

--1-- constat "calme réellement" (en bleu),
--2-- constat "pas de quoi se plaindre"(en vert..),

--3--
constat "un peu de gêne", gâche déjà gravement le ressenti mais ça ne dure pas
        REMISE EN CAUSE DES POSSIBILITÉS THÉRAPEUTIQUES DE CILAOS!!!
--4-- constat prive de l'extérieur un moment, car trop gênant durant un temps Cela gâche toute expérience de nuitée à Cilaos, la journée commençant par "L'Apocalypse Now". mais Il reste possible de s'organiser: il "suffit" d'éviter de se trouver sur les lieux le matin et ne venir que pour la journée, après 9h30, ou avoir un "bunker" et fermer les fenêtres.
--5--
constat insupportable et condamnant la matinée" privant d'une GRANDE  partie de la journée (plus de 2h), si on attend d'avoir la paix, la matinée est BOUFFÉE.
--6-- constat condamnant la matinée ET L'APRÈS MIDI: quand en plus... des passages répétés ont troublé l'après midi, LA JOURNÉE EST FOUTUE.


La jouissance du cadre extérieur est, souvent une grande partie, parfois toute la Matinée sacrifiée au tourisme aérien des que l'on entre dans des périodes de vacances ou de tourisme, c'est à dire presque tous les jours durant plus de 7 mois par an, ET CE précisément quand il fait beau, et frais, et que c'est le moment propice pour la randonnée.
Si en hiver le temps plus stable permet encore de "partager" la journée "en deux" entre les touristes qui volent et ceux qui marchent, ces derniers devant attendre   "que ça passe" pour sortir après, quand c'est calme. On peut se demander si il est correct de détruire une partie voir TOUTE LA MATINÉE la plupart des jours.

On ne sait plus ici ce qu'est une matinée au calme mais plus encore: comme c'est continu et répété au quotidien, on "trouve cela normal"...
  Cilaos "capitale de la randonnée de l'océan indien" se réduit une bonne partie de la matinée à un décors pour meeting aérien, à un point difficile à concevoir pour qui ne l'a pas constaté.

exemple

Juillet 2016 BILAN provoisire des observations sur 28 jours

6 jours calme ou sans gêne réelle
4,jours où la nuisance a été remarquable ponctuellement pouvant déjà gâcher des expériences,
10 jours où on est pas gêné MAIS À CONDITION de s'organise pour toujours sortir après 9h30
11 jours où ça se termine trop tard et "bouffe toute la matinée" et où ne reste seulement que l'après midi
11 à 15 jours où la randonnée, est gâchée, à moins de partir seulement l'après midi
et 2, jours avec gêne conséquentes AUSSI dans l'après midi au total 11+4+2 =
17 jours/28 de nuisance sonores au moins significative et
11 ou c'est carrément insupportable même en tentant de s'organiser..


Ensuite, la privation de la matinée en saison chaude est encore plus préjudiciable: ça correspond à  priver de toute la journée ceux qui veulent sortir au calme, puisque quand le calme revient les conditions ne permettent plus de sortir dans les haut à moins de le faire sous la pluie et dans le brouillard.

 On se demande aussi comment, en saison de reproduction, les multitudes d'oiseaux des forêts "de nuages" peuvent remplir leur journée, privés de la possibilité de faire porter leur chants d'amour et territoriaux au loin quand les insectes volent, et qu'il fait beau et soleil.
On peut se demander si ce genre d'expérience: sortir dans la nature au chant des oiseaux... va rester possible. On reporte sur d'autres moment de la journée qui ne sont pas pareils... On a bel et bien DÉTRUIT le matin.

On remarque le réduction de la présence de la faune, les papanges ont baissé de moitié en 20 ans tandis que l'oiseau-la-vierge est presque rare au lieu de commun, les merles, encore abondants, ont écourtés leur chant, ils ne prennent plus le temps de construire durant des heures des mimes d'autre oiseaux éloignés de centaines de mètre: ce n'est plus possible, ils n'ont pas le temps, entre les passages d'hélico et la météo.
Il n'est pas besoin d'études qui n'en finissent pas et qui ne pourront jamais être sérieuses faute de données comparative pour savoir que le chant des oiseaux est UTILE à l'équilibre des forêts et des plantes.
La "faune est peu représenté", mais représente quand même 9 oiseaux endémiques qui ont besoin de quiétude et de calme pour les forêts et aussi besoin d'exploiter leur couloirs de vols.  C'est un peu facile d'affirmer que le tourisme aérien n'a pas un impact sur la faune en se basant sur l'absence de preuve, ou en reportant tout vers d'autre problème qui, il est vrai peuvent aussi jouer (les pesticides).


incroyable:

"la vie protégée, loin du bruit et de la fureur du monde moderne" est un slogan écrit en ces termes pour les Thermes de CILAOS, par Nassimah Dindar Présidente du Conseil départemental. Ce slogan cristalise tout le drame de CILAOS... qui souffre PRÉCISÉMENT de ne pas être protégé du bruit et de la fureur du monde moderne (malgré un Parc National, Malgré des chartes de l'Unesco, malgré une réputation touristique), à cause du choix de favoriser le tourisme aérien dans un lieu si vulnérable à la pollution sonore.

Pour être au calme à CILAOS, il faut disposer le matin (parfois la nuit et l'après midi aussi pour cause de nuisances de voisinages devenues "la norme") d'une case convenablement insonorisée
Contrairement au "désordre la ville"  ou aux bruits de voisinage, le bruit du au tourisme aérien s'étend globalement du fond des ravines au plus haut sommets, c'est un
préjudice majeur des valeurs de base de CILAOS.

On est ici en présence du PARC NATIONAL le plus bruyant de la planète,

  On aurait pu croire qu'avec un PARC NATIONAL on préserverait "le ressenti de quiétude, dans les cirques, pitons et remparts", mais ce qui est préservé en priorité est d'abord une activité économique pourtant fortement impactante, à un point de ne même pas la contraindre à adopter des stratégies d'efficacité significative.
Car en vérité, on est revenu comme avant les années 2000, même si les hélicos ne se posent plus n'importe où le bruit est constant et envahissant tant en durée qu'en superficie.

On aurait rêvé d'un équilibre, de compromis permettant de bénéficier de l'aspect positif de la possibilité de survoler l'île, si chère à tous, mais sans "tout casser" de l'ambiance des hauts, sans faire trop de nuisances sonores...

Les lois de la physique font hélas que avec des engins de 6 places qui sont 1 millions de fois plus bruyants qu'une automobile, à moins de sacrifier l'ambiance, ça restera, à moins d'un bon technnologique majeur -la magnéto hydro-dynamique (la soucoupe volante!!!)-  définitivement réservé à une élite, ou sinon insuportable ici bas... Il faudrait cantonner en attendant, une activité aussi bruyante à des secteurs non habités et sinon, fixer un cadre horaire et des jours de trève pour qu'il puisse y avoir un équilibre.


 Qu'en est-il de la mise en place de stratégies pour avoir des trajectoires moins impactantes, un cadre horaire et des zones préservées? les années passent mais on reste dans l'ingérence et le non-respect,  ça commence trop tôt, ça se termine trop tard, il n'y a pas de réelle stratégie de réduction d'impact, même pas dans la manière de piloter.

2010 2016= 6 ans sans avoir pris réellement des mesures qui auraient résolu la durée cumulée au quotidien de confiscation globale du calme des hauts.
L'honneur, le titre "Réunion, patrimoine mondial, Parc National" est invalidé: ce qui se produit ici est un précédent pour les autres pays, une perte de garantie de qualité.

Tout cela participe à la dévaluation dramatique (mondialement) de titres prestigieux faisaient auparavant un grand honneur, il se pourrait que cela a coûté 200.000 touristes annuels à la Réunion qui en reste au tourisme affinitaire + tourisme de luxe minoritaire mais à grande nuisance.. Désormais, "parc national" et "patrimoine mondial" se sont associé à "tourisme de masse" et à ce ravage dans les hauts.
De tels slogans sont devenus de plus en plus des symboles d'arnaque commerciale et en perdent jusqu'à leur pouvoir d'attraction, ce qui est du coup un préjudice aussi économique et social, qui "plombe" l'avenir des hauts... Et cela ne concerne pas la Réunion!

 Le précedent Réunionnais entraîne que ces titres ne garantissent plus la qualité, cela invalide les autres parcs nationaux, discrédite les autres inscrits "patrimoine mondial" qui du coup pourraient être aussi, pareillement dans un même genre d'arnaque "un même genre de marketing". Ces titres ne sont plus digne de confiance, ne représentent plus une authenticité.. C'est LA DESTRUCTION D'UN LABEL...

 


observations au jour le jour
CLIQUEZ POUR ACCÈS DIRECT










Avoir la paix ?
autant demander la lune..
Autant demander la lune...
nous avons aussi le... NAPALM mais ça c'est une autre histoire.


QU'EST DONC DEVENU CILAOS?


CILAOS: "CAPITALE DE LA RANDONNÉE DE L'OCÉAN INDIEN" NE PERMET PLUS LA RANDONNÉE AVANT 11H DU MATIN
À moins de randonner en période de mauvais temps, ou sans écouter la nature, avec un casque et de la musique dans les oreilles, comme les sportifs...

QU'EN EST T'IL ACTUELLEMENT ?


notes de travail,observations au jour le jour, BILAN, ACTION DE SENSIBILISATION


"fantasme".







ce-qui-ne-ma-pas-quitte


Début de la page
texte écrit par Jean Thevenet