index Cilaos Mon Amour
index photos
Lien externe sur un dossier présentant le contexte astronomique: http://xjubier.free.fr/site_pages/solar_eclipses/ASE_20160901_pg01.html
 " Les habitants de La Réunion devront patienter 184 ans pour la prochaine éclipse annlaire de Soleil du 9 octobre 2200 et 251 ans pour la prochaine éclipse totale de Soleil du 19 septembre 2267."
Désolant: non respect du calme durant une partie de  phénomène rare, commencé vers 12h20: rotations très gênantes d'hélicoptères entre Fleurs Jaunes et Ilet à Corde jusqu'à 13h40. Ce fait constitue l'exemple le plus extrême de non-considération de l'importance de l'ambiance par les "responsables": c'est comparable dans l'idée à laisser fonctionner un marteau piqueur à coté de la salle où se donne un concert rare....

Éclipse Solaire 1/09/2016 dans le Cirque de Cilaos, reportage photo de Jean Thevenet

2016_9_1_1000_MET7_1_S1

À la Réunion il est très fréquent que les nuages servent de filtre, permettent de voir directement le cercle solaire, c'est pourquoi j'ai pris mon vélo, il suffit de se déplacer au bon endroit et il est facile de se mettre sous la frange d'un nuage. Sans lunettes j'ai pu avoir des visions directes du soleil en anneau. Après quelques minutes on a le croissant solaire (la dernière photo). Dans la forêt les trouées entre les feuilles projettent parfois des croissants sur la route.
Je faisait une ombre avec ma main, avec juste un trou pour estimer l'évolution, même en roulant en projetant sur le sol l'image du soleil à coté de l'ombre du guidon.

Observer directement le soleil n'est pas si intéressant quand on est sur place, c'est une observation astronomique qu'on ne fait pas habituellement. Ce qui est à saisir, en priorité, c'est plutôt l'ambiance par rapport à habituellement, surtout dans le lieu où l'on vit, car une éclipse provoque des tas de changements d'ambiance et  c'est là le véritable effet magique par décalage par rapport  entre un jour ordinaire et pendant une éclipse: les odeurs, les "bouffes" d'air chaud, le son des animaux, la teinte, et un ensemble de perception différentes et rares qui sont modifié font un paysage famillier pourtant aussi "d'une autre planète", c'est  une perception qu'on pourrait râter si on se focalise sur l'aspect astronomique. Pour les images de croissant et d'anneaux, on nous les sert à profusion ensuite, qui viennent de photographes et d'astronomes équipés, mais on pourra moins vous transmettre l'ambiance, les sensations sur la peau, la couleur du paysage (rare, car les appareils numérique souvent en mode "automatique" pour balance des blancs et contraste corrigent et détruisent ce rendu). Ici je vous montre surtout l'effet "soir" qui se manifeste, pourtant (et surtout!) sans changer l'équilibre colorimétrique de l'appareil photo: je décode toujours mes raw avec le même fichier de configuration copié-collé d'une photo de référence.

133198145.jpg
http://www.panoramio.com/photo/133198145
2016/09/01 13:12:42

Mis à part le temps de pose augmenté de 40%, on ne voit rien d'anormal sur cette première photo. En vrai, pourtant, ça devient déjà plus sombre et ça commence à être plus frais que d'habitude. En vélo ça donne l'impression d'être habillé, par ce que passer de l'ombre au soleil se sent moins sur la peau.
La phase de baisse lumineuse qui est connue pour les éclipses en général pour provoquer des manifestations exceptionelles de la faune, et créer ainsi une ambiance magique, s'est faite sous le vacarme des hélicoptères.. les rotations ont heureusement épargné le maximum de phénomène (14h10) mais ont duré jusqu'à 13h40, empêchant de profiter de l'ambiance d'une bonne partie de l'approche de l'éclipse: c'était impensable de gâcher un tel moment, ainsi, pour un banal chantier qui aurait pu être reporté de quelques heures pour une circonstance moins contraignante et bien plus prévisible qu'un aléas météorologique, mais pourtant ça s'est fait.

Notez les temps de pose: habituellement je tire mes photos de paysages avec nuages éclairés par le soleil entre 1/320 (en hiver) et 1/800 (en été), en cette saison, habituellement entre 1/320 et 1/400
L'éclipse a demandé de se mettre au 1/40 f4.5 ou 1/60 f3.5
Sachant les caractéristiques de l'ouverture et du temps de pose en fonction de la lumière, cela donne une idée de l'atténuation: il y a environ 20 fois moins de lumière qu'au soleil ordinaire. Il y a autant de lumière qui entre sur le capteur de l'appareil photo, avec plus de temps de pose pour compenser: cela montre la différence de qualité de lumière: la teinte a changé et ce n'est pas par ce que c'est plus sombre.


133198177.jpg
http://www.panoramio.com/photo/133198177
2016/09/01 13:44:42

 

L'ambiance est déjà carrément anormale, se remarque déjà un changement de teinte.

il fait 16° au lieu de 19 à 20
 

133198210.jpg
http://www.panoramio.com/photo/133198210
2016/09/01 13:44:48

L a photo est un peu sous exposée, pour éviter de "tasser" la couleur du nuage qui n'est déjà pas vraiment blanc.

133198321.jpg
http://www.panoramio.com/photo/133198321
2016/09/01 13:49:40


Le vacarme hélicoptère s'étant arrêté, les oiseaux rechantent, d'une façon nettement inhabituelle (merle maurice surtout) et bien plus que d'habitude, avant même d'être  très près du maximum. Par ce que l'air est plus calme, les sons portent extraordinairement. Dans le Quotidien, la SEOR n'a pas observé de modification de la faune à l'Étang du Gol: l'éclipse n'y fait que l'effet d'un temps couvert, mais ici c'est différent: il n'y a pas de vent, le son porte extraordinairement, ça s'entend et ça se sent (beaucoup de différence de ressenti température, la température de l'air joue moins que celle ressentie de rayonnement)

Les grillons qui ont survécu aux pesticides des lentilles de Cilaoschantent aussi, c'est rassurant, il en reste encore, alors que il chantent plutôt en fin d'après midi ou le matin, presque jamais à cette heure ( le vacarme des hélicoptères a perturbé le concert de l'approche d'éclipse, empêchant de constater les effets du début dans la forêt de la Mare à Joseph et Roche Merveilleuse)

       

133198342.jpg
http://www.panoramio.com/photo/133198342
2016/09/01 13:53:55


          Remarquez à quel point les couleurs plus rouges, comme si c'était le soir: pourtant ce n'est pas là une question d'incidence près de l'horizon! il est assez innatendue que la teinte de la lumière change à ce point. Est ce du à l'atmosphère dont la brume apparaissant au changement de température filtre alors le bleu, ou à une couleur différente du bord du disque solaire?

En visu, sur place c'est encore un peu différent: l'oeil ne perçoit pas les couleurs pareil avec 20 fois moins de lumière: la lumière moins vive ne tasse plus les couleurs vives dans la rétine, du coup les couleurs de la végétation et des roches volcaniques sont bien plus vives qu'en plein soleil et il est plus aisé de voir les voluptes des nuages dans leur teinte légèrement rosée. En tenir compte en photo pour exprimer ce ressenti demanderait un trucage, sous exposer un peu et en plus pousser la saturation, ce que je n'ai pas fait par ce que ça serait scientifiquement incorrect et dépend trop à quelle intensité vous réglez votre écran. Je ne règle pas ma balance des blancs, ne touche pas aux "niveaux" pour garder la même "peliculle", les photos que je présente sont rare depuis des années, car je désactive en fait les principaux traitements d'image qui se sont généralisé "par défaut" aec le numérique (réglage automatique de contraste, balance des blancs, teinte) et qui font la différence entre des photos argentiques avec toujours un même type d'émulsion et numériques qui peuvent être traitées de façon différente à chaque vue: Je présente "des diapositives", car la "pellicule" ne change pas de caractéristique entre chaque cliché et la comparaison est donc possible.

133198369.jpg
http://www.panoramio.com/photo/133198369
2016/09/01 13:54:01

         

Au "soleil" il ne fait que 16°

Pour aller du village de l'Ilet à Corde au point de vue suivant, j'ai noté une vitesce ascensionelle de l'ordre de 1500m/h à 1600m/h pour grimper. Cet effort fait transpirer d'habitude, mais là, la température plus basse est plus confortable: l'effort est plus facile.

133198445.jpg
http://www.panoramio.com/photo/133198445
2016/09/01 14:07:48

Il ne fait que 15°
          

133198463.jpg
http://www.panoramio.com/photo/133198463
2016/09/01 14:08:00


          

133198506.jpg
http://www.panoramio.com/photo/133198506
2016/09/01 14:09:15

Le changement de teinte est flagrant: a changé aussi, la nébulosité, l'air est moins clair, comme si ça hésitait à condenser.
c'est une lumière de soir avec une incidence solaire élevée. Je précise bien que je bloque mes réglages de teinte et de température de couleur et ne modifie pas les courbes de contraste: c'est bien la même "émulsion" qui est utilisée.

          Référence blanc: peinture de la route: carrément doré.

133198592.jpg
http://www.panoramio.com/photo/133198592
2016/09/01 14:10:21

Les ombres révèlent des croissants (anneau légèrement décentré)

          

133198631.jpg
http://www.panoramio.com/photo/133198631
2016/09/01 14:10:26

le contour des ombres est net, même si il présente des dégradés (en bas de la photo), le soleil était annulaire à ce moment là

          

133198660.jpg
http://www.panoramio.com/photo/133198660
2016/09/01 14:14:56
4mn après la phase annulaire.


2016_9_1_1000_MET7_1_S1


Sources image sat
http://www.sat.dundee.ac.uk/geobrowse/geobrowse.php?sat=1&year=2016&month=9&day=1&slot=1000&ch=1&grid=0&size=4
(prendre un compte gratuit pour ce site)

 

2016-08-02_08-00_graphique-temperature-c
Source
http://www.infoclimat.fr/observations-meteo/temps-reel/cilaos/DTR13.html?graphiques


Le chauffe eau est habituellement entre 51 et 53°, il était le jour de l'éclipse à 46°

malgré que le temps ne se soit absolument pas couvert sur Cilaos-ville, la station météo enregistre une encoche dans la température.

éclipse de soleil sur panoramio