index

Voir les sonogrammes.

Facteurs d'aggravation (précisions)

Le gyrocoptère.
gyrocoptere
2017-12-22_0748-0807.wav

Il est déjà problématique qu'on utilise des hélicoptère pour le tourisme, mais c'est ce qu'il ya de plus efficace: choisir encore plus bruyant, 3 fois moins rapide pour un seul passager, c'est le gyrocoptère: si une clientèle choisissait le gyrocoptère au lieu de l'hélicoptère le niveau de nuisance à service équivalent serait  multiplié par 30!
De plus c'est dans LES CIRQUES où le gyrocoptère est hors cône de vol sécure ne pouvant rentrer au terrain en cas de panne moteur.
Qu'un aéronef qui passe bas soit trop bruyant se comprend, mais qu'un aéronef ne soit pas discret si il vole pourtant très haut est malheureusement le cas du gyrocoptère, toujours gênant de toute façon: il dispense sur les lieux un bruit de moteur à haut régime installé pour longtemps et sur une vaste région simultanément.

2017-12-22-analyse-6-13.jpg
On voit ici un survol  du gyrocoptère bouffant d'un coup à lui seul près d'une demi-heure d'acalmie relative qui permettait de récupérer un peu entre les survols d'hélicoptères...
GYROCOPTERE de 7h45 à 8h...
Une seule visite a imposé 25 minutes de nuisance sonore continue!!!
2017-12-22_0748-0807.jpg
2017-12-22_0748-0807.wav
2017-12-22_0748-0807.mp3
2017-12-22_0748-0807.jpg

la signature acoustique de ce survol présente des pixels oranges: ça veut dire qu'il s'entend encore très nettement même toute portes fenêtres fermés (des mesures d'émergence en ville évaluaient à 38dB/ambiance le gyrocoptère contre 30dB l'écureuil AS350B3 à la gare routière de Cilaos en 2014)





,