index


SITE INTERNET, mars 2015- juin 2017
Ce site a été crée pour alerter: mais ici on n'aime pas aborder des sujets négatifs. La démarche subversive de sortir de l'idée que tout va bien dans le meilleur des mondes est donc confronté à l'ignorance...
 Jean Thevenet le rédige maintenant seul dans un contexte où l'on est tous braqué sans dialogue:
il n'y a pas eu de débat ni d'activité, un peu plus de curiosité dans la tentative d'argumenter plutôt sur les faits... Mais ces faits cités sont-ils importants pour qui le cadre affecté n'est qu'un lieu de passage ou un simple décors vu de loin à travers fenêtres de maison ou de voitures?

on-sen-fout
"le mal se détruira de lui même"

reste à cumuler des rapport laconiques, des photos, déposer des doccuments, pour la conscience latente de l'Autre valeur de ces lieux et de la vie qui y est associée.


Le site sera de plus en plus orienté vers l'acoustique, la vidéo, les reportages,  et le dépots d'observations du tourisme aérien et le compte rendu de la restauration de la forêt..
pour le moment les séquences vidéo de smarphone bas de gamme sont peu présentable, il faudra faire mieux en tant que base pour d'éventuels travaux scientifiques, même si c'est pas fait pour être lu de tous, mais lu de quelques uns profondément concernés. L'enjeu de considérer les problème évoqué pourrait grandir l'intérêt de ces publications confidentielles quand laisser s'installer des nuisances en faisant du fric dégrade trop  l'avenir de tout le pays

Hiver 2017: élagage du site: sont mis de coté dans des rubriques si possible archives séparés de la présentation de CILAOS les "prise de chou" des problématiques majeures (tourisme aérien, plante invasives, agriculture). Le problème restant là, les considérations sont conservés. Il ya beaucoup de pages en doublon, conservées pour éviter de casser des liens, mais c'est "le bordel".

L'orientation donnée est si possible moins négative, mais il ne faut pas non plus se mettre des peau de saucissons dans les yeux, plutôt des lentilles...

terres d'herbicides...
Oui, c'est ça: Des lentilles plein la vue, juste pour y voir clair.

C'est propre, on voit clair...


SITE INTERNET ET PUBLICATIONS ASSOCIÉES: pas de trafic réel, mais mentionné au cas où un débat s'installe.

https://plus.google.com/u/0/communities/114999323749193429014
issu de
https://plus.google.com/u/0/114039759853392101949 

et https://www.facebook.com/cilaosmonamour/
tous sur Face Book... mon Q.
ils ont transformé leur smartphone en console de jeux...



LONGOSES:

Pour aider (on sait jamais, des fois que l'envie vous prenne de travailler gratuitement pour une forêt plutôt que de soulever des poids dans une salle de muscul): le sujet "longose" étant une affaire distincte de tout le "débat" ouvert dans ce site, contactez en ce cas par ce mail pécifique.


photos: remarque technique.

PHOTOS, montrer comme c'est beau, montrer aussi ce qui se passe qui détruit le charme de CILAOS...

C'EST PAS SI SIMPLE.
2017 Panoramio ayant fermé, l'aspect photo (qui est une aussi une affaire de passion et de partage) est partiellement abandonné: les liens pointent vers ceux de Jean Thevenet et quelques photos représentatives de google-map.
Beaucoup de travail était fait pour géocaliser et horodater les photos d'un appareil classique (avec les smartphone, cela est fait automatiquement, mais ce n'est pas la même qualité)

La fermeture de panoramio a démontré la perte d'intérêt de la vraie photo à plat, la simple décision d'une entreprise peut détruire un énorme travail contextuel associé à 100 millions de photos: ce n'était pas que des photos (il y avait le contexte, le partage, la localisation, la possibilité de commenter entre communeauté de photographe et de s'interroger en commun sur ce que montraient ces photos), en outre, les photos de panoramio étaient géolocalisées et présentées sur google map correctement, et non pas associées à un lieu auquel on ajoute des photos (la technique actuelle du partage de photo normale sur googlemap impose d'associer les photos en général à un lieux commercial dont le nom fixe la position sur la carte, ce qui détruit la géolocalisation et pire, le contexte de la photo).

photos